francis-varis_Rives_2.jpg

Logo La Savoieetoiles savoie

 

La Savoie

Culture /chroniques disques

Bach, suites pour violoncelle 1,5 et 6, Francis Varis

Évidemment, Bach et ses suites époustouflantes au violoncelle, mais cette fois interprétées à l'accordéon. Étonnant travail de Francis Varis qui produit des suites de Bach d'une étrange légèreté, teintées d'une émotion à fleur de peau.
L'accordéoniste les joue, les anime, les sculpte même, dans la plus stricte sobriété (aucun grand coup de soufflet, pas plus de trémolo ou de longueurs, on saisit le travail, la précision et toute la fréquentation quotidienne d'une musique de la vie) et impose à la musicalité de la composition celle de la beauté des silences, celle d'une vibrante sensibilité. Offrant en prime une impression de pérégrination, de voyage incessant. Son piano à bretelles devenant instrument à corde ou à vent ou tout ensemble selon les moments et on entend soudain toute la force, la créativité, l'invite populaire de l'immense Jean-Sébastien Bach. Violoncelle et accordéon eurent pu très bien se répondre à splendeur équivalente sur ces séries de gigues, courantes, allemendes, gavottes ou sarabandes. Du très grand art.

Luc Monge, la Savoie, 10 octobre 2012